⏱️ 11 minutes

Ça y est, vous venez d’acquérir un appartement, mais de plus ou moins gros travaux de rénovation s’y présentent. Besoin d’idées pour rafraîchir votre nouvel espace et le rendre plus agréable ? Voici quelques conseils qui pourront vous être utile avant de vous lancer dans l’aventure des travaux !

Avant toute chose, la direction que va prendre la rénovation de votre bien dépend du ciblage de votre marché : pour qui, pour quoi, où ça? Eh oui, les finalités de travaux de rénovation ne seront pas les mêmes si [par exemple] votre appartement est destiné à la location longue durée pour une colocation étudiante, s’il est destiné à la location courte durée en bord de plage ou en montagne dans lequel il y a des roulements de voyageurs tous les 6 jours, s’il est destiné à un achat-revente, ou encore s’il est destiné à devenir votre propre habitation !

Dès lors, une fois que vous avez clarifié votre ciblage, le processus de rénovation de votre bien s’établira autour de votre budget et de la liste des travaux nécessaires. D’ailleurs, vous trouverez toutes les étapes du processus de rénovation d’un appartement (ancien) du second œuvre à la mise en place du mobilier dans la catégorie « rénovation ».

DEUX MOTS : OPTIMISATION ET RENTABILITÉ

Un appartement est un bien situé dans un habitat collectif, et n’a pas forcément le loisir
d’avoir un espace (privatif) extérieur aménagé par rapport à un logement individuel, si ce n’est un balcon ou une courette extérieure. Il est primordial que l’aménagement intérieur soit optimal vu le temps qu’on y passe (surtout par ces temps de confinement). Sans évoquer les travaux de second œuvre (cloison, plomberie, électricité, chauffage, isolation, fenêtre), voici une liste non-exhaustive des points importants qui rendent un espace esthétique, pratique, confortable et fonctionnel :

• le choix des matières et matériaux

• la lumière et les couleurs de l’espace

• le choix et l’agencement du mobilier et des volumes

• les rangements

N.B : les quelques suggestions émises ci-dessous sont d’ordre général et peuvent diverger selon si l’appartement est destiné à la revente, à la location, ou à vous-même. Je vous donnerai des exemples au cas par cas en conclusion.

MATIÈRES ET MATÉRIAUX

renovation appartementVous venez d’acquérir un appartement en l’état, et les revêtements muraux et au sol vous semblent obsolètes et usés par le temps. Vous n’avez pas forcément envie de vous soumettre à des travaux de rafraîchissement tous les 365 jours n’est-ce pas ? Dès lors, il vous faudra étudier l’environnement et tous les facteurs pouvant possiblement dégrader votre espace, afin de choisir les revêtements adéquats et s’assurer leur bonne longévité dans le temps. Il sera également nécessaire de porter votre choix sur des matériaux faciles d’entretien afin d’éviter des imperfections irrémédiables et non réparables. Voici quelques suggestions non négligeables sur lesquelles plancher avant les débuts de travaux de rénovation.

 

Commençons donc par les revêtements de sol.

Si vous souhaitez quelque chose de pérenne et plutôt charmant, le parquet en bois massif est quasiment imbattable. Composé d’une seule essence de bois, sa robustesse le rend idéal pour les pièces à fort passage tel que le salon. Attention, il n’est pas fait pour les pièces humides. Cependant, j’entends bien qu’en comptant sa pose complexe, ce sol est très onéreux. Néanmoins, avec un bon entretien, sa durée de vie peut dépasser les 70 ans.

Si vous recherchez un sol moins cher mais tout de même durable, le parquet contrecollé peut être une bonne alternative. Constitué de plusieurs couches de bois différents, sa longévité (une trentaine d’années) est inférieure à celle du parquet massif mais en fonction de l’épaisseur de la couche d’usure choisie, la résistance au temps peut s’allonger. Il s’adapte très bien aux pièces à fort passage mais l’humidité n’est pas son amie.

Si votre budget est vraiment restreint, les sols stratifiés et en PVC (en lames) sont LA solution. Ils sont certes plus fragiles et ont une résistance inférieure aux parquets bois. Néanmoins, informez-vous sur leur classement UPEC. L’UPEC est une classification évaluant la résistance du sol sur 4 critères : l’Usure (liée aux passages), le Poinçonnement (lié aux marquages par les pieds des meubles, les talons, chutes d’objets…), l’Eau (résistance à l’humidité et au nettoyage à l’eau), et les agents Chimiques. Plus les indices U,P,E,C sont élevés plus le sol est résistant. Assurez-vous de choisir un sol de forte densité pour les forts passages et d’être extrêmement vigilant sur la pose.

Le carrelage grès cérame est très en vogue lui aussi, et pas seulement pour les pièces à forte humidité. Le grès cérame est un matériau composé de pierres. Il est solide, esthétique, et pas si onéreux, il s’avère être un bon choix avec la richesse des différents formats et des aspects esthétiques (effet bois, marbre, béton…) qu’il offre. Cependant, veillez à ce qu’il soit antidérapant, et surtout anti-porosité, ce qui le rend plus facile d’entretien. Vérifiez bien son classement UPEC notifiant de sa bonne résistance.

Assez parlé des sols, parlons des murs !

La peinture est largement privilégiée, bien que le papier peint commence à revenir dans les tendances. Parlons de la peinture mate. Un rendu visuel très intéressant et plutôt chaleureux, raffinée, un effet couvrant les irrégularités des murs, on dirait presque que c’est la peinture idéale. Quel est le problème ? Elle est très poreuse, ce qui signifie qu’une tâche sur cette surface sera difficile voire impossible à nettoyer, alors ne faites pas l’erreur d’utiliser de la peinture mate dans une pièce très sollicitée. Cependant, elle est idéale pour les plafonds puisqu’elle ne réfléchit pas la lumière, elle couvrira les défauts de celui-ci malgré les rayonnements de la lumière du plafonnier.

quelle peinture choisir renovation appartementPrivilégiez donc une peinture satinée pour les pièces susceptibles de subir des agressions. Elle est facilement nettoyable, et offre une finition brillante reflétant la lumière.  Cependant, veillez à ce que la surface murale soit saine et bien préparée, car les reflets de la lumière peuvent révéler des détails disgracieux.

Sinon, pour les plus impatients et les économes, le papier peint peut être un bon compromis. Temps de préparation du mur inférieure puisque le papier peint peut masquer ses imperfections (à conditions d’une parfaitement pose correcte), temps de séchage rapide, facilité d’entretien, variétés de papier peint pour tous les goûts, prix abordable, et revenant dans les tendances… intéressant non ? Attention, certains types de papier nécessitent tout de même une préparation de la surface murale, sont plus fragiles et peuvent se déchirer, et sont également non lessivables (seulement lavables avec une éponge) comme le papier peint classique. Il offre tout de même une dynamique intéressante à votre intérieur si vous faites le choix d’un papier peint dont les motifs ne se ringardisent pas avec le temps. Pour les pièces humides telles que la salle de bain, du carrelage au mur, avec des carreaux grands formats, est un excellent choix esthétique et résistant.

LUMIÈRES ET COULEURS

Le choix des lumières et des couleurs de votre espace est déterminant quant à l’atmosphère et au caractère que vous souhaitez attribuer à votre appartement. Ce choix a aussi toute son importance au niveau du confort et du bien-être des occupants.

Etudiez la disposition et les dimensions de chaque pièce de l’appartement. Evaluez la luminosité naturelle traversant la pièce. Est-elle insuffisante, ou trop éclatante ?

Clarté.

Si votre pièce est petite, sachez qu’en associant des couleurs claires/froides avec une bonne luminosité donne l’impression qu’elle est plus grande et plus aérée, car la lumière se reflète sur les couleurs claires. En revanche, si vous choisissez des tons plutôt sombres alors que la luminosité naturelle est faible, cela donne une sensation de petit cocon, mais qui peut s’avérer vite étouffant.

Ouvrez.

renover son appartement

Ouvrez les espaces. Bon, ce n’est pas une raison pour abattre un mur porteur (surtout qu’il y a des réglementations quant à cela) mais dans les appartements où salon et cuisine ne sont pas séparés, vous n’êtes pas forcés de cloisonner pour délimiter l’espace. L’espace peut se délimiter avec un changement de revêtement de sol et/ou un changement de couleur sur la même surface murale. En attendant, la lumière éclairera les 2 pièces. Cependant, si vous tenez à conserver l’intimité de chacune de ces 2 pièces, vous pouvez les séparer avec une verrière intégrée à une cloison, ou des claustras, ce qui laisse traverser la lumière.

Blanc cassé.

renovation d appartement

Nous parlions de la peinture au plafond précédemment. Choisissez du blanc, et vous donnerez plus d’éclat à la pièce. Adaptez également le plafonnier en fonction de la taille de la pièce. En revanche, ce que je vous conseille pour les surfaces murales, pour ne pas personnaliser un appartement qui n’est pas destiné à devenir votre habitation, c’est de rester sur du blanc… du blanc cassé. D’une teinte plus colorée que le blanc classique, il donnera une pointe plus élégante à la pièce, plutôt qu’un blanc qui fait penser à l’hôpital.

Épurez.

conseil renovation appartementMais sachez qu’il n’y a pas que les couleurs de la pièce qui permettent d’augmenter sa luminosité, il y a aussi l’agencement de celle-ci. Plus votre pièce est épurée en mobilier, plus elle semblera lumineuse et gagnera en profondeur. Privilégiez des meubles bas pour les petites pièces, car les meubles hauts à hauteur des fenêtres masqueraient vite la lumière.

Reflet.

Dernière astuce pour augmenter la luminosité d’une pièce. Pour les petites pièces, disposez sur la surface opposée à la lumière un miroir géant, du type 120×210 cm. La lumière passant par la fenêtre se reflète sur le miroir, et donne plus de profondeur à la pièce.

Maintenant que vous savez comment éclairer votre pièce naturellement, n’oubliez pas qu’avoir des grandes ouvertures laissant passer la lumière naturelle est un grand avantage au niveau consommation énergétique. Les apports solaires réchauffent la pièce et l’illuminent, de quoi limiter l’usage de chauffage et de lampes!

MOBILIERS, VOLUMES, RANGEMENTS, AGENCEMENT

Un esprit sain dans un espace sain.

Fonctionnalité et esthétisme d’un espace se marient grâce à l’agencement de celui-ci. De cette union naît le confort, car l’espace est devenu aussi bien pratique qu’agréable à vivre. Pratique, parce que l’espace remplit parfaitement la fonctionnalité qui lui est attribuée, agréable, parce que l’espace procure à l’occupant une sensation de bien-être à l’occupant. Voyons comment nous pouvons mettre fin à une pollution intérieure.

La circulation.

style renovation appartement

Un agencement fluide est essentiel à la traversée de l’espace, surtout dans un petit appartement. Il n’est pas agréable pour l’occupant d’avoir à déplacer un mobilier pour aller d’un point A à un point B sans se cogner. Dès lors, vous pouvez dessiner des circuits grâce à l’alignement du mobilier, sans forcément y imposer une cloison. Pensez pièce par pièce. Lorsque vous aménagez une pièce, anticipez la façon de se déplacer. Entre un mobilier et une surface (ou un autre mobilier), il doit y avoir l’espace nécessaire (soit minimum 0,90 m.) pour qu’au moins 1 seule personne puisse marcher sans encombres. Par exemple, dans une cuisine, un lieu au trafic plutôt dense, on doit pouvoir reculer sa chaise sans gêner le passage, on doit pouvoir ouvrir le frigo sans bloquer la traversée. Aussi, choisir des portes coulissantes plutôt que des portes battantes optimise la place dans des petits espaces et facilite la circulation.

 

« Less is more », Ludwig Mies van der Rohe

idee renovation

Aujourd’hui, la tendance est au minimalisme. Mobiliers aux lignes simples, géométrie épurée, surfaces lisses, aucun superflu (même les poignées des meubles disparaissent). A chaque pièce ses mobiliers lui permettant de remplir sa fonction. On privilégie l’essentiel, le strict nécessaire, rien ne sert de multiplier les éléments. Le fait de n’avoir aucun mobilier superflu désencombre l’espace de façon majeure. Désencombrer purifie votre espace, et le rend plus apaisant et confortable. Et je fais un clin d’oeil à ces temps d’épidémie qui nous oblige presque à travailler chez nous ; il est bien plus agréable d’avoir un espace sans détail superflu qui favorise la concentration et la sérénité.

Ranger, c’est le mot d’ordre.

Pour dissoudre cette pollution intérieure, il faut ranger. Sans en abuser, les objets qui font figure de décoration ont le droit de rester dehors. Avec harmonie, privilégiez les rangements. Cela facilite davantage la 

comment renover un appartement

circulation au sol dans un premier temps. Exploitez les surfaces murales. Par exemple, dédiez un mur exclusivement à un dressing sur mesure dans la chambre à coucher. Choisissez des rangements modulables et multifonctions, comme par exemple un canapé qui permet de cacher sous les assises des couettes. Ou encore, une table basse sous laquelle on peut étirer un tiroir de rangement. Ou encore des tables à rallonge. Ou encore pour les petits appartements type studios, une grande tablette escamotable qui dissimule une alcôve, peut faire office de bureau lorsqu’on la rabat, et dans l’alcôve on peut y retrouver ses fournitures. Privilégiez du mobilier de rangement sur mesure, parfaitement adapté à l’appartement, il n’en sera que plus optimal. Voilà, vous savez quels sont les erreurs à éviter et les astuces pour choisir des matériaux adaptés à votre appartement, comment l’éclairer de façon naturelle, comment le rendre confortable et fonctionnel. Cependant, permettez-moi de vous donner quelques derniers petits conseils quant aux choix que vous ferez pour votre rénovation.

Location, vente, ou chez soi ?

Lorsque l’on entame une rénovation, c’est que l’on cherche à créer de la valeur.

Si l’appartement est destiné à la location ou à la vente, l’importance est de rentabiliser cette création de valeur. Dès lors, ce n’est pas la peine de choisir du parquet massif qui est bien trop cher si vous voulez être rentable. Les sols stratifiés, PVC et le carrelage grès Céram feront parfaitement l’affaire, mais restez vigilant sur leur classement UPEC.

En location courte durée.

Choisissez des revêtements facile à nettoyer, car les nombreuses valises de voyageurs pouvant potentiellement se frotter vont très vite dégrader sols et murs de façon irréversible au fur et à mesure du temps, surtout si votre appartement est en montagne (les gros après-skis trempés de neige) ou en bord de mer (les objets pleins de sable).

Adaptez le mobilier et la décoration à la prestation que vous souhaitez fournir, qu’elle soit standard, confort, ou premium. Côté rentabilité, du mobilier et de la déco de seconde main en excellent état sont trouvables dans des dépôts-ventes ou sur internet.

En location longue durée meublée (LMNP).

Choisissez des matériaux qui tiennent le plus longtemps possible. Faire des travaux à chaque changement de locataire vous coûte du temps et de l’argent. Donc par exemple, les rouleaux de lino peu épais à bas prix qui poinçonnent trop vite, on oublie. Choisissez du mobilier adapté au profil de l’occupant, et restez neutre sur l’aspect. Si l’appartement est destinée à des étudiants, privilégiez du mobilier simple et essentiel (et surtout des rangements). S’il est destiné à un cadre ou jeune travailleur, optimisez l’espace pour qu’il puisse y travailler confortablement.

Question rentabilité, le neuf n’est pas forcément la solution, vous pouvez tout aussi bien trouver du mobilier de seconde main en excellent état et moins cher.

En achat-revente.

Il faut créer le coup de coeur sans pour autant personnaliser l’appartement, et le vendre clés en main. Il est important de choisir du mobilier aussi bien qualitatif qu’esthétique, et favoriser des couleurs neutres. Adaptez le mobilier et la décoration intérieure en fonction de la cible de vente et l’emplacement du logement. En effet, l’espace intérieur ne sera pas le même si l’appartement est destiné à une famille avec enfants en banlieue Parisienne où s’il est destiné à un couple à la recherche d’une résidence secondaire pour les vacances sur Cannes. Faites appel à des professionnels du home-staging, qui feront une mise en scène aidant le potentiel acheteur à se projeter dans l’appartement.

Pour vous.

Rénovez votre appartement pour le transformer en un univers qui vous est propre, un endroit où vous vous y sentirez serein. Si vous comptez y rester très longtemps, investissez dans des matériaux robustes avec une grande longévité. Pensez consommation énergétique, optimisez la circulation de la lumière et valorisez les apports solaires. Prêt à démarrer votre rénovation ? N’oubliez pas de vous informer sur toutes les réglementations qui régissent les travaux dans un appartement, de faire le point sur l’existant et de lister les besoins nécessaires, et retrouvez toutes les étapes de rénovation d’un appartement ancien rubrique « rénovation ».

Share This