⏱️ 4 minutes

Agrandir une maison qui plus est ancienne n’est pas une mince affaire. En effet, divers étapes se mettent face à vous mais n’ayez crainte, ce superbe article est là pour vous guider à ce sujet !

Agrandissement en tête…

Ça fait maintenant plusieurs décennies que tu as ce rêve. Acquérir une maison et faire tes propres travaux dedans. Installer une véranda, agrandir le salon et l’ouvrir sur la cuisine ou encore réaménager le grenier pour en faire de magnifiques et grandes chambres, tu as toujours été ambitieux et vu les choses en grand. Voilà, tu l’as acheté cette grande et belle maison avec un jardin à couper le souffle ! Tu t’y sens à l’aise et tu espères y vivre le plus longtemps possible tellement ce lieu t’est familier et agréable.

Seulement, il y avait un petit détail que tu connaissais, l’âge de la demeure. En effet celle-ci a un certain âge, c’est une maison ancienne. Tu sais que tu dois la rénover, faire une mise aux normes etc… mais ton plus grand souhait à l’heure actuelle serait de l’agrandir. Découvre en détail le procédé dans cet article, à qui dois-tu faire appel, les coûts de divers agrandissements, les mesures à prévoir… en bref, tout ce qu’il y a savoir sur l’agrandissement d’une maison ancienne. Ainsi tu ne seras perdu quand le jour j, tu décideras de passer à l’action et d’élargir cette belle maison d’antan.

Comment faire ?

Avant tout, sache que si ta maison est plus petite au niveau des pièces, c’est simplement car dans le passé nos aïeux vivaient humblement et modestement dans des espaces plus restreints. Le monde a évolué et aujourd’hui avoir une maison spacieuse est devenue un signe de bonne qualité de vie et de réussite professionnelle.

Quel choix peux-tu faire pour agrandir ta maison ? Très simple, tu peux autant la surélever d’un étage ou encore ajouter et donc bâtir une pièce supplémentaire comme une chambre par exemple.
Seulement, tu dois être conscient de certaines choses. Ce n’est pas un jeu de réalité virtuel où tu poses les fondations, fait un mur et voilà. Non, un agrandissement que ce soit d’une ou plusieurs pièces demandent une connaissance approfondie de ta maison, de ton terrain et une réhabilitation pour que les résidents se déplacent de manière fonctionnelle. Contrairement à la peinture d’une pièce, ce n’est pas un choix que tu peux changer comme bon te semble. Garde à l’esprit que la construction d’une nouvelle partie de ta maison est un choix sur le long-terme. Effectivement, cela restera des années.

Permis de construire…

Avant toute chose, pour une extension de 40 mètres carré minimum, tu dois absolument obtenir un permis de construire. Pour cela, tu devras faire une demande en mairie et ces derniers te donneront cette obtention sous deux mois. Toutefois, pour une extension entre 5 et 40 mètres carré, une simple demande préalable de travaux pourrait te suffire. Faire appel à un architecte reste l’idée la plus clair et précise pour te guider dans l’agrandissement de ta maison. Il te donnera son expertise.

Il est vrai que faire une extension sur une maison en briques rouges ou en pierre n’est pas si facile que ça. Divers études du terrain et du logement en lui-même sont à prendre en compte, laisse cela à l’architecte, l’expert de ce domaine. Une extension en bois peut être une alternative écologique, moins coûteuse et plus moderne qu’un agrandissement en pierre. De plus, pas de panique, celle-ci est faite sur mesure et s’intégrera parfaitement à votre maison ancienne et au style de votre terrain.

Question budget :

Demande un devis à plusieurs entreprises du BTP qui te feront des prix si tu leur dis ouvertement que les concurrents te proposent un prix inférieur. Mais surtout, tiens toi au courant des différents prix dans ce marché et ne sous-estime pas le coût de ces travaux. On parle d’un agrandissement de ton lieu de vie principal pour du long voir très long-terme, cela à un prix, c’est certain.

Retiens ça…

En fin de compte, tu te rends compte qu’il est plus que possible que d’agrandir ta maison ou ton appartement ancien. Ce dernier sera, logiquement, en pierre mais tu pourras faire une extension dans un matériau autre que celui-ci tel que du bois. Cela te sera moins coûteux, sur mesure et fait par des professionnels du bâtiment. Ces ouvriers s’assureront de bien ajuster et de fondre dans le terrain cette extension et ainsi repenser tes espaces pour te déplacer.

Que ce soit un étage supplémentaire à construire ou encore une seconde chambre voir une véranda à installer autant qu’une extension en bois s’implantant sur ton terrain, des ouvriers compétents et un architecte pourront t’accompagner en te délivrant leurs connaissances et leurs expertises afin de ne pas te sentir seul dans cette tache.

Ils étudieront parfaitement l’état de ton terrain et le style qu’il pourrait implanter à ta maison ancienne de base. Si tu as des voisins proches, ils feront tout également pour concorder et être en accord avec l’environnement afin de faire quelque chose de sympathique pour tous. Pense également à faire une demande de permis de construire en mairie pour toute extension supérieure à 40 mètres carré. Si ton agrandissement fait moins de 40 mètres carré, fais alors une simple demande préalable de travaux.

L’installation d’une extension en bois peut tout à fait rentrer dans un cadre écologique et sera moins coûteux par exemple. Joue avec les matériaux que tu veux voir dans ton terrain et demande toi ce qui te conviendrait le mieux pour ton futur chez toi. Un agrandissement en béton de 20 mètres carré ou bien du bois pour 40 mètres carré. Fais comme bon toi et ton budget te semble.
Tu pourrais très bien en faire une nouvelle grande pièce pour recevoir tes amis lors de fêtes ou bien une veranda où tu pourrais manger les jours de beaux temps. Quoi qu’il en soit, discutes en avec ton architecte et ce dernier te guidera en plus des savoirs que tu as déjà eu grâce à ce bel article.

Share This