⏱️ 5 minutes

Bonjour à tous et bienvenu pour ce nouvel article, Merci de prendre le temps de le lire et n’hésitez pas à me faire part de vos retours, bonne lecture.. Cette semaine je suis rentré de vacances et l’on m’a confié la tâche suivante, monter les deux villas d’un projet de constructions sur SketchUp (un logiciel de montage 3D). Ce travail permettra de voir et comprendre à quoi ressembleront les maisons..

Cela aidera à mieux analyser et visualiser le projet. En effet, le fait de voir une maquette ou une représentation physique en 3D donne une vision globale de l’esthétisme de l’ouvrage, ce qui est plus difficile à imaginer face à un plan en 2D. D’habitude, j’assiste et travaille sur les projets de mes collègues du cabinet d’architecture. Si je suis occupé par une autre tâche, je regarde au moins à quoi ces projets ressemblent.

Ce qui est compliqué lorsque l’on travaille sur le projet de quelqu’un d’autre, c’est que l’on ne peut pas savoir à quoi cette personne a pensé pour élaborer le projet, comment il l’a imaginé. Quand l’architecte conceptualise un ouvrage, il est inspiré par sa créativité et ses connaissances. Cela implique quelquefois une incompréhension de la part de ses collègues qui n’auraient pas imaginé et pensé le projet de la même manière que lui.

Donc, on butte parfois sur des éléments qui ne sont pas spécialement compliqués à comprendre mais que l’on aurait pensé d’une façon différente. C’est aussi ce qui en fait une manière de travailler très enrichissante, car si l’on n’est pas fermé d’esprit et que l’on a la volonté d’apprendre, on pourra utiliser ces différents raisonnements pour mieux affronter une situation.
Pour revenir à notre projet, ce sont deux villas à la fois similaires et différentes, elles sont modernes, avec des toits végétalisés, des murs extérieurs habillés en pierre, des casquettes en porte à faux (c’est-à-dire qu’elles sont soutenues par elles-mêmes dans le vide et n’ont pas besoin d’un élément tel qu’un poteau pour tenir), des brises soleils, de grandes baies vitrées, des gardes corps en verre.

Leurs différences sont celles-ci : l’une a un toit à quatre pentes en plus des toits végétalisés, l’autre a un bassin avec une cascade à l’arrière de la maison qui peut être vu de l’intérieur grâce à ses grandes vitres qui partent du rée de chaussée et vont jusqu’au plafond de l’étage supérieur…
Les deux constructions sont sur un même terrain qui a été divisé par le client (il a fait une division parcellaire, c’est-à-dire qu’il a divisé un grand terrain constructible en deux plus petits, également constructibles). Le terrain était fait en restanques (c’est-à-dire en paliers/escaliers, cette méthode était utilisée avant pour lutter contre les glissements de terrain lorsque les agriculteurs cultivaient leurs terres) on y retrouve donc le même style de terrassement, les restanques ont majoritairement été conservées ce qui donne du charme au terrain ainsi qu’au projet de construction.

Je maitrise assez bien les bases du logiciel SketchUp, j’ai appris à m’en servir au collège en technologie où l’on apprenait à créer des meubles. Ici, son utilisation est légèrement différente. La logique est la même mais les projets sont plus complexes et détaillés. J’ai eu l’occasion de monter l’intérieur de trois appartements en 3D cette année, mais jamais je n’ai fait de villa, c’est donc une première pour moi. De manière générale, pour pouvoir relever les informations et mesures nécessaires à la conception de la maquette 3D, je m’organise en mettant sur un écran le logiciel SketchUp avec les plans de chaque étage que j’ai au préalable importé, et sur un autre écran le logiciel Autocad où je peux me référencer aux coupes, aux façades, au plan de masse et au plan de chaque étage.

Tous ces plans sont complémentaires. Le plus long est de chercher les bonnes informations sur les plans, le montage 3D va vite lorsque les données sont assimilées.
J’ai commencé par l’enveloppe de chaque étage (les murs et les ouvertures). J’ai ensuite fusionné les deux étages, rajouté la terrasse, les casquettes en porte à faux et le brise soleil. De plus, j’ai rajouté les appuis fenêtre et les couventines (c’est une pierre qui se pose sur les murets et acrotères qui sert de protection et d’étanchéité), puis j’ai créé les fenêtres et garde-corps de la terrasse.

J’ai fini par faire la structure de la piscine. A ce stade, les choses étaient assez simples à réaliser pour ce que je maitrisais, je n’ai pas eu à rencontrer de problème. Mais une fois la maison finie, il a fallu que je modélise le terrassement et que je renseigne les différents niveaux des restanques.

Pour cela, j’ai cherché les informations sur les plans. Les niveaux étaient notés d’une façon différente que ceux que j’avais pu voir auparavant dans les appartements. Par exemple, il était écrit pour une hauteur « 184.60 NGF » et pour la hauteur d’à côté « 185.10 NGF ». Je ne connaissais pas cette unité et ne savais pas ce que représentait et voulait dire « NGF ». J’ai donc cherché par moi-même sur internet (je préfère d’abord chercher seul et demander des explications à mes collègues de bureau si je ne comprends toujours pas).

Après avoir fait ma recherche, j’ai compris que le niveau NGF voulait dire niveau générale de France, que son niveaux 0 (c’est à dire son niveau de référence) était celui de la mer de Marseille, et que son unité mesure était le mètre. Grâce à ça, j’ai pu faire un terrassement approximatif mais plutôt proche de la réalité. Une fois tout fini, j’ai mis les couleurs et matières sur chaque face créée. La maquette 3D montée sur Sketchup sera ensuite finalisée sur le logiciel Artlantis où les véritables matériaux et couleurs seront mis en place. Attention, il est nécessaire de colorer le recto et verso de chaque face peinte sur Sketchup sinon le logiciel Artlantis ne voudra pas mettre les bonnes couleurs et textures sur les surfaces. Une fois que j’ai terminé la première villa il faut recommencer et faire la deuxième, ce sera plus rapide car j’ai maintenant pris le coup de main.

Voilà quelques photos de la maquette réalisée sur Sketchup :

J’espère que vous avez apprécié cet article, je vous dis à la semaine prochaine pour un nouvel article de ma semaine en tant que stagiaire  !

Vous avez aimé mon article ? Pour donner votre avis, partager vos expériences ou même poser vos questions, je vous invite à poster un commentaire ! Merci pour votre soutien 🙂

Share This